LA boutique de Londres à ne pas rater!

Je vous propose désormais de faire une escale à Londres afin de s’intéresser à une boutique très originale qui propose de nous immerger dans une ambiance futuriste de boite de nuit. Situé dans le quartier très dynamique et décalé « Cambden Town », le Cyberdog vous réserve bien des surprises en matière de marketing sensoriel!

Danseurs situés sur des plateformes suspendues au plafond, ambiance dark-vador, objets insolites introuvable ailleurs, vendeurs-punks aux cheveux verts qui se dressent à 50cm au dessus de leurs têtes…

https://marketgazette.wordpress.com/wp-includes/js/tinymce/plugins/wpgallery/img/t.gif

This slideshow requires JavaScript.

Bref vous l’aurez compris, cette boutique mise sur son côté décalé pour cibler les jeunes urbains en recréant un univers nocturne très étrange.

L’atmosphère s’articule  principalement autour du visuel et de l’auditif : néons verts, lumières noires, ambiance de boîte de nuit très sombre avec danseurs, robots, musique de boîte, électro, volume sonore très fois. Et pour le tactile, je vous laisse la surprise en allant voir au rez-de-chaussée ! Accessoires dits « d’adulte » plus ou moins provocateurs, aux fonctions auxquelles ont n’aurait même pas pensé,  déguisements, bref, ici tout est permis !

Advertisements

La gastronomie française comme vous ne l’avez jamais vue !

Ultraviolet, sans doute le restaurant le plus avant-gardiste au monde en matière de marketing gustatif!

Quoi de mieux que de goûter un homard cuit à l’eau de mer au beau milieu de l’océan, avec le bruit des vagues et l’odeur de l’iode qui vient nous chatouiller les narines ? C’est ce que propose ce concept révolutionnaire.

This slideshow requires JavaScript.

Installé à Shangaï sous l’initiative du chef Paul Pairet, ce restaurant nous réserve bien des surprises, à commencer par le fait qu’il  ne possède aucune adresse (vous aurez  beau chercher sur google, ce restaurant est “invisible”)

“chaque plat va être habillé par une ambiance qui est définie autour du plat”

Le but de ce concept ? Prouver que la nourriture n’est pas qu’une question de goût. Pour Paul Pairet, “la nourriture prend sa source dans l’émotion et l’émotion va plus loin que le simple goût. L’émotion est influencée par vos souvenirs, l’ambiance, vos attentes, les personnes assises près de vous, votre chaise, votre subconscient… la lumière, la musique, tout ce qu’on appelle l’atmosphère”

sources: http://blog.chinevoyages.com/shanghai/la-gastronomie-francaise-fait-recette-a-shanghai.html

http://silencio.fr/ultraviolet-by-paul-pairet/